Pages

mercredi 9 mai 2018

TERRY GILLIAN SON DON QUICHOTTE SERA BIEN PROJETE EN CLÔTURE DU FESTIVAL DE CANNES ET EN SALLES

Le verdict est tombé : malgré la demande d’arrêt de diffusion de L’Homme qui tua Don Quichotte par l’un de ses producteurs, Paulo Branco, le long métrage de Terry Gilliam sera bien projeté en clôture du festival de Cannes, le samedi 19 mai. Il sortira le même jour en France, distribué par Ocean Films. Thierry Frémaux vient d'annoncer la nouvelle, en direct de la cérémonie d'ouverture d'Un Certain Regard.  
Le dirigeant d’Alfama Films a donc perdu : il avait assigné les organisateurs de cette 71e édition en référé, jugeant que le film ne devait pas être montré tant que le réalisateur et lui n’avaient pas réglé leur différend. D'abord annoncée lundi, la plainte a finalement été jugée cet après-midi. Juste avant le verdict, Paulo Branco a donné une conférence de presse, où il s’est montré moins ferme que dans ses lettres d’accusation, tout en adressant de nouveau des reproches aux organisateurs : "Si la décision est favorable à l'interdiction de la projection du film, je ferai une proposition, qui ne sera pas financière, qui permettra de le projeter quand même. (…) Avant, Cannes servait les films, maintenant Cannes se sert des films. C'est contre ça que je lutte."
Terry Gilliam n’est pas encore présent à Cannes. Nice Matin rapportait hier que le réalisateur a fait un AVC, ce week-end en Angleterre, et doit se reposer. On ne sait pas s’il pourra participer à la projection de son film, qu’il rêvait de tourner depuis plus de 20 ans. Il a en tout cas perdu son distributeur américain en parallèle de l'affaire : Amazon vient de se retirer du projet.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge