Pages

lundi 25 mai 2020

* MILLE FILMS DE MA VIE : LES COUSINS DE CLAUDE CHABROL (1959)

Dand le cadre des Mille Films De Ma Vie , je vous propose Les Cousins de Claude Chabrol (1959) ave Gérard Blain, Jean Claude Brialy, Juliette Mayniel, Guy Decomble et Geneviève Cluny.
Charles (Blain), jeune provincial sérieux et travailleur, débarque à Neuilly chez son cousin Paul (Brialy), cynique et grand séducteur. Tous deux travaillent leur droit. Charles tombe alors amoureux de Florence (Mayniel), mais Paul en fait sa maîtresse.
Une histoire d'amour à trois chère au cinéma de cette époque et les premiers émois de la Nouvelle Vague (on pense à Jules et Jim évidement) dont Chabrol était un des fers de lance.
Deuxième film de Claude Chabrol après Le Beau Serge avec le même duo Blain/Brialy, le film remporta l'Ours d'Or à Berlin, et il est pour moi une des références majeures de cette époque avec le Beau Serge de la jeunesse française dix ans avant 68.
Dès le début de sa carrière, Chabrol décrit la bourgeoisie décadente à travers le beau cousin Paul qui va recevoir chez lui ce jeune et sérieux Charles qui ne ferait pas de mal à une mouche, lui qui vient de la campagne, un film dans la suite du Beau Serge qui se passait dans la Creuse, le provincial monte enfin à Paris.
Mais Charles amoureux de la belle Florence, n'imagine pas en tant que provincial qu'il puisse se faire piquer par ce hâbleur et cynique Charles qui couchera avec elle sans scrupules, mais Charles ne va se laisser faire et la vengeance est un plat qui se mange froid.
Chabrol va s'inscrire avec ce film, ce qui fera sa marque de fabrique dans beaucoup de ses films sur plusieurs décennies, donner une claque à cette petite bourgeoisie ici à Paris, plus tard souvent en Province, se prenant pour les maitres du monde, et humiliant à leurs bons vouloirs la jeunesse moins aussi bien lotis.
Comme souvent avec Chabrol on a des grands moments de virtuosité, notamment dans les dialogues et la mise en scène, ou les deux acteurs déjà ambigus dans Le Beau Serge, Brialy et Blain vont donner le tournis à cette histoire d'un autre temps qui était déjà les prémices des années à venir. Brialy jouant le Prince de ces soirées et Blain timide mais instable.
Du grand art et deux grands comédiens au début de leurs carrières mais déjà talentueux, on apercevra dans un petit rôle Stéphane Audran qui comptera beaucoup dans la vie de Chabrol.
Je vous conseille de regarder les deux films à la suite en commençant par le Beau Serge pour voir le changement de route de Chabrol entre deux de ces films.
Cinq films français révélés par la Berlinale | CNCLes Cousins | Claude Chabrol | FlageyLes Cousins de Claude Chabrol - 1959 - ShangolsLes Cousins (1959-France) Film (With images) | Claude chabrol ...Les Cousins - Claude Chabrol (1959) - Cinéma - Mad MoviesLes Cousins (1958) — Chacun Cherche Son FilmLes cousins: The Nature of the Beast | The Current | The Criterion ...Critique dvd] Les cousinsLe beau Serge; Les cousins | Claude Chabrol | The GuardianLes Cousins | Claude Chabrol | Flageyles cousins | TumblrCritique dvd] Les cousins
DISTRIBUTION

*14.90 - MON AVIS SUR L'OEUVRE SANS AUTEUR DE FLORIAN HENCKEL VON DONNERSMARCK

L'OEUVRE SANS AUTEUR de Florian Henckel Von Donnersmarck est un Film Dramatique Allemand 

Ce n'est que le troisième film du réalisateur en 15 ans, ce qui est dommage, ayant réussi à ses débuts un des chefs d'œuvre du cinéma Allemand avec La Vie des Autres en 2006 , film multirécompensé dans son pays et dans multiples festivals agrémentés d'un César du Meilleur Film Etranger pour conclure avec le Meilleur Film Etranger aux Oscars 2007, cela aurait dû lui ouvrir les voies de budget intéressant , sauf qu'il a voulu s'américaniser avec le film The Tourist en 2010 remake inutile de Anthony Zimmer et puis 10 sans rien .

Mais heureusement le réalisateur est de retour avec un grand film, dans l'esprit des films allemands post la chute du mur de Berlin, qui arrive à raconter le télescopage entre deux pays (qui n'en ont qu'un) qui vont se détester et se retrouver.

Mais ici en plus notre cher Florian va inclure plusieurs traumatismes celui de la guerre de 39/45 , celle de la séparation du pays en deux , puis la libération mais avec toujours en fond les anciens traumatismes à travers le professeur Seeband qui a participé activement au régime nazi puis aux régimes communistes de l'Est échappant à son passé, seul sa fille a été témoin d'un événement important qu'elle se souviendra plus tard , entre temps elle rencontrera Kurt Barnet un jeune artiste peintre à l'opposé de l'art dégénéré cher au régime nazi qu'il avait visité quand il était petit avec sa mère.

Adolescent il franchira le mur et passé à l'Ouest avec Elie la fille de Seeband, mais celui-ci aura du mal a accepté cette liaison et cette fuite.

Pendant 3 heures, on voyagera dans ses relations artistiques, amoureuses et conflictuelles entre tous ses personnages, Kurt étant le lien dans cette histoire, important qu'en réalité Kurt c'est un personnage qui a réellement existé Gerhard Richter spécialiste de l'art Figuratif, mais qui a refusé que le personnage du film porte son nom. Une de ses œuvres a été vendu 37 millions rien de moins.

Les instants d'arts figuratif de Kurt sont des grands moments de plaisir, comme les relations fortes entre les deux hommes avec un des idées nouvelles l'autre qui vit dans un passé dépassé.

Un vrai bonheur ce film, avec des acteurs formidables Tom Schilling vu dans La Bande à Baader, Suite Française ou La Femme au Tableau ou dans plusieurs épisodes de la série Tatort. Également au casting Paula Beer dont on se souvient de Frantz de François Ozon et dans Le Chant du Loup, et également un des meilleurs acteurs allemands Sebastian Koch de Black Book, Le Pont des Espions, Danish Girl, et même un Die Hard.


Cependant je me pose une question, pourquoi en France le film a été coupé en deux 2x90 minutes avec une coupure bizarre et donc deux prix de séances, trois heures au total on a eu pire, mais pas grave.

Un film sur l'art et l'histoire à déguster sans modération

NOTE : 14.90 

Cinéma / L'OEUVRE SANS AUTEUR 1 et 2 , de Florian Henckel Von ...Sortie du film "L'œuvre sans auteur" de Florian Henckel von ...http://www.lebleudumiroir.fr/wp-content/uploads/2019/06/featured_oeuvre-sans-auteur-1050x676.jpgBande-annonce : "L'Oeuvre sans auteur", par l'auteur de "La Vie ...L'oeuvre sans auteur - Partie 1 | Film Diaphana DistributionPhoto du film L'Oeuvre sans auteur - Partie 1 - Photo 9 sur 23 ...L'Œuvre sans auteur » : voir l'Allemagne en peintureL'œuvre sans auteur - Le Salon Beigehttps://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/2019-07/L%20OEUVRE%20SANS%20AUTEUR.jpghttp://www.leparisien.fr/resizer/UAX-R3pM3AAcfmlmA9laGyz5oXU=/932x582/arc-anglerfish-eu-central-1-prod-leparisien.s3.amazonaws.com/public/HJF2K2IXBEUF6SCFZLIMH3FGIM.jpgCONCOURS L'OEUVRE SANS AUTEUR : 10 places à gagner pour voir le ...L'Oeuvre sans auteur | Les Ecrans de Paris


DISTRIBUTION