Pages

samedi 5 mai 2018

ISABELA MONER (SICARIO 2) SERA DORA L'EXPLORATRICE PRODUIT PAR MICHAEL BAY

Si, dans l'ensemble, écrire sur le cinéma n'est pas un métier facile mais qu'il convoque une certaine passion qui permet de tenir le coup, il arrive parfois qu'on ait l'impression de vivre dans Las Vegas Parano. Genre, aujourd'hui.
Non parce que bon, qu'on soit bien clairs, on n'a rien contre tout ce qui se passe actuellement à Hollywood, au fond. Ça nous fait même plutôt marrer et en plus ça nous rapporte du pognon. Donc on ne va pas s'en plaindre. Mais il arrive quand même parfois qu'on ait envie de dire "Stop !". Oui, stop à la surenchère, stop aux idées à la con, stop à quasiment tout ce qui se passe en ce moment, en fait.
Mais comme la vie est une tartine de merde (et qu'à la fin, on meurt), elle nous rappelle régulièrement que, notre avis, elle s'en tamponne joyeusement. Un peu comme aujourd'hui, quand on apprend que Michael Bay va produire un film live sur Dora l'Exploratrice. On savait que le projet était à l'étude depuis un long moment mais, dans notre innocence naïve, on pensait que quelqu'un, à un moment ou à un autre, se réveillerait un matin en ayant retrouvé un minimum de bon sens et s'empresserait d'arrêter la machine avant qu'il ne soit trop tard.
Comme on ne vit pas à Disneyland, Dora l'Exploratrice va effectivement devenir un long-métrage. Produit par Michael Bay donc. Et on apprend aujourd'hui, via le Hollywood Reporter, que c'est la jeune comédienne de 17 ans, Isabela Moner qui va tenir le rôle principal. Et vous la connaissez puisqu'elle était l'une des héroïnes de Transformers : Le Dernier Chevalier et qu'elle sera bientôt à l'affiche de Sicario 2.
Produit et distribué par Paramount, le film devrait sortir sur les écrans américains le 2 août 2019 et, on l'espère, le plus tard possible chez nous. On rappelle que Dora est une jeune aventurière en culottes courtes, qu'elle parcourt le monde avec son poto Diego et son singe Babouche et qu'il lui arrive des trucs de dingue, si l'on n'a pas dépassé les cinq ans d'âge mental. Vivement que Michael Bay y injecte sa subtilité légendaire tiens.
Source: Ecran Large
Photo Isabela MonerPhoto Michael Bay, Transformers 5 : The Last Knight

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge