Pages

vendredi 8 mai 2020

* MILLE FILMS DE MA VIE : LES HEURES SOMBRES DE JOE WRIGHT (2017)

Dans le cadre des Mille Films De Ma Vie, je vous propose le Film Les Heures Sombres de Joe Wright (2017) avec Gary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendhelson, David Schofield , David Strathairn et Lily James.
Le film raconte les premiers moments comme Premier ministre de Winston Churchill à la place de Chamberlain à un moment en pleine guerre mondiale, où il devra prendre des décisions notamment contre ses opposants qui voulait signer un pacte de paix avec l'Allemagne nazie, Churchill va allez à l'encontre de tous et prendre les décisions qu'il faudra lors de la Bataille d'Angleterre et bien sûr lors du Débarquement en Juin 1944 qui fera qu'il restera l'un des grands hommes de cette période.
Pourquoi ce film : Je voulais poster un film pour rendre hommage à la signature des 75 ans de la paix le 8 Juin 1945 qui va mettre fin au régime Nazi.
Le film est adapté du roman Darkest Hour de Anthony McCarten.
Ce film fait partie de ceux ou la légende est plus belle que la vérité, mais a-t-on besoin de savoir les travers des uns et des autres, si à l'arrivée ce pourquoi il a été élu par le peuple où ses pairs, c'est le principal.
Pour les amateurs du Film Dunkerque de Christopher Nolan, vous ne serez pas dépaysé car vous verrez ici le versant politique et stratégique et c'est très passionnant, mais je suis féru de la petite histoire de la grande histoire, mais entrer dans les confidences de la grande histoire c'est aussi éducatif et passionnant.
Le parlement Britannique à lui tout seul un film, leurs habitudes, l'humour et les envolées lyriques So british, donnent un grand moment de bataille entre Churchill qui veut se battre et protéger ses concitoyens contre Neville Chamberlain (Ronald Pickup) et Halifax (Stephen Dillane) eux qui voulaient signer la paix avec le Diable, qu'est ce qui serait passé dans ce cas, on pense que cela n’aurait pas été beau à voir.
Ayant de meilleures relations avec le Roi George VI (le père de la Reine actuelle) qui saura prendre le parti qu'il faudra, même si le Roi n'a pas de pouvoir son avis est important.
On s'intéressera avec la faconde de Churchill les discours marquant du 13 mai où il promet "Blood, Sweat er Tears" et celui du 4 Juin 1940 sur la raison de son refus de signer avec les nazis.
Les anglais savent depuis longtemps raconter les histoires de leurs pays, ils ont une façon très direct de parler de leurs histoires et Joe Wright (Orgueils et Préjugés) n'est pas en reste, c'est précis, des décors de grandes qualités sans compter les costumes.
Mais pour faire un film avec des personnages que l'on connait bien, il fallait des acteurs qui soient les personnages ; comme dans la série The Crown on oublie vite que ce sont des acteurs mais dans un documentaire en direct.
La Scène où Churchill va descendre dans le métro (endroit peu connu de lui ou pas du tout et d'anthologie)
Mais pour jouer Churchill il fallait un acteur Hors Normes, et bien Gary Oldman est celui-là, pas une nouveauté Oldman est l'un des plus grands acteurs de sa génération, pour celui qui a joué Dracula, pas surprenant de le voir dans la peau de Churchill se faire les dents sur Chamberlain et Halifax.
Et on peut dire que l'Oscar (et tous les autres) de Meilleur Acteur pour Oldman et ses 200 heures pour passer à se faire maquiller, les maquilleurs seront aussi récompensés par un Oscar.
Voilà un film à voir en ce jour de victoire et que cela puisse ne plus arriver ….
Les heures sombres » : la légende Winston Churchill pieusement relatéeTrailer du film Les heures sombres - Les heures sombres Bande ...Les Heures sombres» : Gary Oldman s'est transformé en Churchill ...Les Heures sombres», Winston Churchill sans filtre - Culture / NextPhoto du film Les heures sombres - Photo 16 sur 42 - AlloCinéLes Heures sombres : critique qui ne rend pas les armes ...Les Heures sombres", un film dans la tête de Churchill - rts.ch ...Gary Oldman, son fils et son ex-femme : "Les heures sombres ...Critique : Les Heures sombres, de Joe Wright : Enfin une ...Les heures sombres : deux longues heures à la gloire de Winston ...
DISTRIBUTION

SYNOPSIS

D'abord pressenti comme prochain Premier ministre, Churchill se heurte à une opposition favorable à des pourparlers de paix (en premier Lord Halifax et Chamberlain). Puis on le suit à la tête du gouvernement, dans les affres de la douleur des choix difficiles. Notamment lorsque la guerre éclair refoule les 300 000 hommes de l'armée britannique à Dunkerque, le dos à la mer. Churchill ordonne le sacrifice d'une unité chargée d'une diversion (30e brigade motorisée commandée par le Général de Brigade Nicholson à Calais) et la mobilisation des embarcations civiles pour secourir les armées française et anglaise encerclées à Dunkerque : c'est l'« opération Dynamo » qui débute le .
Avant son discours devant le parlement du 4 juin 1940, Churchill décide de suivre les conseils du roi George VI, dont il a reçu la confiance : prendre l'avis des gens de la rue et s'appuyer sur eux. Il descend dans le métro pour la première fois de sa vie et effectue la fin du trajet jusqu'au Palais de Westminster. Il y découvre la confiance et la détermination des Britanniques à se battre jusqu'au bout contre le fascisme. Aux questions sur une possible négociation d'un accord de paix, les gens résument leur sentiment par un jamais unanime. Il utilise alors les paroles attribuée à Horatius Coclès dans une ballade de Thomas Babington Macaulay (Lays of Ancient Rome) : Tôt ou tard la mort arrive à tout homme sur cette terre, et comment mourir mieux qu’en affrontant un danger terrible qu'un homme achève avec émotion pour lui pour les cendres de ses pères et l’autel de ses dieux ?. Churchill a la réponse à cette autre décision difficile : transcrire politiquement la résistance et le combat, et ce contre l'avis du cabinet de guerre. Il s'adresse au grand cabinet (membres de son groupe) où il reçoit une ovation (avec les mêmes jamais), puis à la chambre des députés, où même Chamberlain donne son accord à son parti. Voulue par tous, l'union nationale est ainsi réalisée par Churchill.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire