Pages

samedi 16 juin 2018

TERRY GILLIAN A PERDU SON PARI MAIS ON A VU LE FILM

La justice a rendu son verdict : après une longue bataille juridique, la Cour d'appel de Paris a tranché en faveur du producteur Paulo Branco dans l'affaire qui l'oppose à Terry Gilliam. 
Pour rappel, L'Homme qui tua Don Quichotte est un projet que Terry Gilliam porte depuis près de 25 ans : malgré deux tentatives avortées, en 1989 et 2003, l'ex Monty Phyton ne parvient pas à monter ce long métrage.
En 2016, sa rencontre avec le producteur Paulo Branco change la donne et lui permet de tourner son film. Mais les rapports entre les deux hommes s'enveniment, et le réalisateur britannique coupe court à ses engagements artistiques et financiers avec le producteur portugais. Tandis que Gilliam se tourne vers d'autres producteurs, Branco de son côté fait valoir ses droits sur le long métrage et traîne Gilliam devant les tribunaux.  
Malgré cette bataille juridique, le film se dévoile en clôture du 71e Festival de Cannes et bénéficie, dans la foulée, d'une exploitation en salles. Paulo Branco dénonce un "gâchis absolu" et un "désastre industriel". Et le producteur portugais d'ajouter : "Maintenant on va demander tous les dommages et intérêts. On veut défendre les intérêts de ma société qui a déjà trop souffert dans ce processus".

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge