Pages

lundi 2 juillet 2018

*11.50 - MON AVIS SUR UN COUTEAU DANS LE COEUR DE YANN GONZALEZ (Pour public averti)

UN COUTEAU DANS LE COEUR de Yann Gonzalez est un Drame Français

  Tout d'abord un conseil qui n'engage que moi, le film est interdit en salles au moins de 12 ans et même avec avertissement, le film ne doit pas être montré à vos adolescents de moins de 15 ans, c'est une question d'éducation non pas morale mais l'accès à la violence sexuelle qu'elle que soit sa nature n'est pas obligée d'être mis à leurs vues aussi jeune.

Le film a été présenté en Compétition au Festival de Cannes 2018 et a obtenu depuis le Prix Jean Vigo 2018.

Pour la première partie du film il faut être accroché, la preuve en est dans ma séance aux Halles à Paris, 18 personnes plutôt âgées ont quittés la salle en 20 minutes, c'est dire que le réalisateur ne fait pas semblant.

Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"

Nous sommes en 1979, ou Anne (Vanessa Paradis) est productrice et donc réalisatrice à l'occasion de porno gay dans le gay Paris de l’époque, on assiste donc dans cette première partie au tournage d'un petit film mal joué et mal filmé (manque de moyens) avec des acteurs pornos gays qui y croient autant que la réalisatrice, c'est à dire pas du tout, ils prennent leurs frics et basta, sans âme sans plaisir. Parmi ces acteurs on retrouvera Félix Maritaud vu dans 120 Battements par Minute et bientôt dans Garçon Sauvage.

Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"

Monde interlope ou la misère humaine côtoie la misère social, Anne va mal, car sa monteuse Lois et également compagne l'a quittée et finie le film et basta, alors entre deux bouteilles d'alcool et des errances nocturnes Anne ne s'apercevra pas qu'un Sérial Killer tue tous les comédiens de son film a coup de godemichet avec un couteau à l'intérieur qui transperce ses proies masculines, comme une vengeance préparée et magasiner depuis longtemps.

Interroger par la Police (Yann Colette), Anne se comprend pas ce qui se passe, au bout donc d'une demi-heure entre saillie du film en train d'être tourné et celle du tueur, on a en a pour notre dose, avec une Vanessa Paradis perdue qui ne fait que réciter son texte, à l'opposer de Archibald (Nicolas Maury) qui lui appuie sur l'excès dans ces scènes.

Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"

Si le tout était à l'avenant, il est sûr que ce serait difficile à suivre, mais l'histoire parallèle de Lois (excellente Kate Moran) qui n'est pas sans rappeler l'histoire d'une réalisatrice de l'époque Anne Marie Tensi (sous le pseudo Anthony Smalto) qui tournait des pornos gays avec sa compagne Lois Koenig Werther. Mais il réussira grâce à la fantasmagorie du tueur (Jonathan Genet) qui a ces raisons bien palpables de commettre ses meurtres donnent dans la deuxième partie, un air plus sain mêlant poésie, fantasmes et réalités, qui sauvent le film du coup de grâce.

On pense à du Guiraudie, à Argento la fille comme le père et autres figures de l'underground français et américains, en tout cas c'est bien glauque, le personnage du tueur pouvant être assimilé de l'arrivée du Sida, tuant tout sur son passage.

Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"Résultat de recherche d'images pour "un couteau dans le coeur"

Donc il faudra le voir en entier pour en comprendre son sens, mais il reste quand même que regarder un film de Gonzales c'est compliqué, abrupt et sans état d'âmes comme la réalisatrice qu'il a pris pour modèle, qui avait une vie peut-être encore plus borderline que la Anne du film.

Au générique aussi Romane Bohringer tout droit sortie de l'imaginaire du réalisateur pour le film les Nuits Fauves de Cyril Collard dans la même génération. Un Jacques Nolot très connu dans ce milieu voir La Chatte a Deux têtes.

Un film entre Fantasme et réalité


Pour public averti quand même, même si montrer ses époques sans ce type d'image c'est compliqué.

NOTE : 11.50




FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Yann Gonzales
Scénario : Yann Gonzalez et Cristiano Mangione
Musique ; M83
Production : Charles Gillibert, Julio Chabezmontes, Consuelo Frauenfelder
Son : Jean Barthelemy Velay, Damien Boitel et Xavier Thieulin
Scripte : Caroline Deruas
Costumes ; Pauline Jacquard
Assistant réalisateur : Renaud Gast
Casting ; Constance Demontoy et Marlène Serour
Décors : Sidney Dubois
Montage : Raphael Lefèvre
Photographie ; Simon Beaufils

DISTRIBUTION



Vanessa Paradis

Rôle : Anne

Nicolas Maury

Rôle : Archibald

Kate Moran

Rôle : Loïs

Jonathan Genet

Rôle : Guy

Khaled Alouach

Rôle : Nans / Fouad

Félix Maritaud

Rôle : Thierry

Noé Hernandez

Rôle : José

Thibault Servière

Rôle : Misia

Yann Collette
Jacques Nolot
Bertrand Mantico
Romane Bohringer
Jules Ritmanic
Pierre Pirol

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge