Pages

vendredi 27 avril 2018

LES ENNUIS CONTINUENT ENCORE ET ENCORE POUR LE DON QUICHOTTE DE TERRY GILLIAN

Après la catastrophe économique des Aventures du baron de Münchausen, le naufrage du premier tournage de L’Homme qui tua Don Quichotte, la mort d’Heath Ledger pendant la production de L’Imaginarium du Docteur Parnassus, le sort s’acharne sur Terry Gilliam ! En 2016, le cinéaste annonce en fanfare que,  grâce au producteur Paulo Branco de la société Alfama, il reprend la production du film qu’il n’a jamais réussi à tourner.
Mais les deux hommes sont de fortes têtes et les rapports s’enveniment : chacun souhaite garder un contrôle artistique total sur le film. La collaboration s’arrête là et Terry Gilliam se tourne vers d’autres producteurs. Mais Paulo Branco ne l’entend pas de cette oreille et affirme détenir contractuellement les droits sur ce long métrage.
L'Homme qui tua Don Quichotte : la sortie du film de Terry Gilliam bloquée pour des raisons juridiques
L’affaire va en justice et le Tribunal de Grande Instance de Paris confirme la validité du contrat qui lie Paulo Branco au film de Terry Gilliam. Une audience en appel a eu lieu le 4 avril 2018, où les deux parties ont été à nouveau entendues. Puisque le jugement est attendu pour le 15 juin 2018, après le Festival de Cannes, L’Homme qui tua Don Quichotte aurait dû se voir privé de toute sélection.
Le Festival de Cannes pensait sans doute pouvoir contourner les décisions de justice en diffusant le film pour sa clôture, hors compétition. Mais le producteur Paulo Branco, qui avait menacé de le poursuivre en justice s’il se permettait de sélectionner le film avant le jugement de la Cour d’Appel, ne plaisantait manifestement pas. Le Film Français nous annonce ce mercredi 25 avril 2018 que la société Alfama assigne en référé le Festival de Cannes.
Résultat des courses : L’Homme qui tua Don Quichotte est tourné, monté, prêt à être dévoilé vingt ans après le lancement du projet par Terry Gilliam. Le film a même une bande annonce, une affiche, une date de sortie et doit être présenté en clôture du 71ème Festival de Cannes… Mais nul n’est certain de le voir un jour.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge