Pages

jeudi 10 août 2017

DECES DE HARUO NAKAJIMA A 88 ANS (ACTEUR DANS LE CORPS DE GODZILLA)

Il avait interprété Godzilla pour la Tōhō à pas moins de douze reprises. Haruo Nakajima s’est éteint ce lundi 7 août 2017 à l’âge de 88 ans après avoir été vu une dernière fois à la Monsterpalooza de Chicago en avril 2011 pour y recevoir un prix couronnant l’ensemble de sa carrière. L’année précédente, il publiait son autobiographie : Une vie de monstre : Haruo Nakajima, l'acteur du Godzilla original.
Cascadeur, ceinture noire de karaté, c’est d’abord au sein d’une équipe spécialisée dans les effets spéciaux que Haruo Nakajima rejoint le studio Tōhō au début des années 1950, recruté par le spécialiste Eiji Tsuburaya. Avant de tourner dans Godzilla, il apparaît dans un autre immense chef d’œuvre du cinéma nippon : Les Sept Samouraïs d’Akira Kurosawa. Il retrouvera le maître du chanbara quatre ans plus tard pour un autre joyau de sa filmographie, La Forteresse Cachée dont George Lucas s’inspirera pour la structure scénaristique de La Guerre des étoiles. 
C’est en 1954 que Haruo Nakajima enfile pour la première fois la tenue du monstre géant Godzilla pour le tout premier des kaïjus (films de monstres japonais). Le rôle lui collera à la peau puisque la Tōhō fera appel à lui à onze reprises pour reprendre son rôle mythique. On le retrouvera donc, entre autres, dans Le Retour de Godzilla l’année suivante, mais aussi dans Godzilla, King of the Monsters! (1956), King Kong vs. Godzilla (1962) ou encore dans Mothra vs. Godzilla (1964). Il interprétera aussi d'autres kaïjus, tels que Magma dans Gorath (1962) ou tout simplement King Kong dans La Revanche de King Kong (1967).
En 1972, au moment où la Tōhō est démantelée en plusieurs filiales, Haruo Nakajima rempile une dernière fois avant que son contrat soit mené à son terme, dans Godzilla vs. Gigan. Ainsi s’achève la carrière cinématographique de l’homme qui détient le record d’incarnations du lézard géant et dont le nom n’est plus dissociable de la franchise. Elle lui aura offert sa célébrité, ainsi que quelques blessures impressionnantes : outre le poids de son costume pouvant aller jusqu'à 100kg, le comédien a souffert de plusieurs brûlures, électrocutions et étouffements. Devenir le plus célèbre monstre de l’histoire du cinéma, ça se mérite !
Le Hollywood Reporter précise que le studioTōhō confirme bien le décès de l'acteur, mais n'a pas l'intention de publier un communiqué de presse. Haruo Nakajima ne laisse derrière lui qu’une fille, Sonoe Nakajima, qui avait accompagné son père à Chicago en 2011, invité d’honneur à la convention des monstres géants.
FILMOGRAPHIE

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge