Pages

vendredi 9 juin 2017

UNE HONTE : ABDELLATIF KECHICHE VEUT VENDRE SA PALME D'OR POUR FINANCER SON PROCHAIN FILM

Le réalisateur niçois nous confiait il y a quelques semaines connaître des difficultés à boucler son dernier film, Mektoub my love. Abdellatif Kechiche a décidé de mettre en vente un certains nombre d'objets en rapport avec ses films afin de financer son nouveau long-métrage.

Les lots iront d'accessoires de tournage... à sa Palme d'or. C'est le site américain The Hollywood Reporter qui a révélé l'information en publiant le communiqué de la société de production du réalisateur.


"Afin de réunir les fonds nécessaires pour terminer la post-production sans plus de délais, la société française de production et de distribution Quat'Sous vend aux enchères des souvenirs en rapport avec le travail de Kechiche", explique le communiqué. "Les objets vendus vont de la Palme d'Or aux peintures à l'huile qui jouaient un rôle déterminant dans "La Vie d'Adèle"".
Le nouveau long-métrage en deux parties du Niçois, Mektoub my love, est actuellement en suspens. D'après une déclaration d'Abdellatif Kechiche au Hollywood Reporter, Cofiloisir, la banque qui finançait le film, a brutalement interrompu le crédit.
Le réalisateur franco-tunisien connaît décidément beaucoup de difficultés pour mener à bien son dernier projet. En avril dernier, il révélait des soucis avec France Télévisions. 
"Je m'étais engagé pour un film. À l’arrivée, il y en a deux. Cela sort du cadre normal, ce qui a posé un problème avec les contrats. Surtout à France Télévisions." (...) Certains me croient riche alors que j’ai emprunté un million d’euros pour terminer La Vie d’Adèle. J’ai dû rembourser le double, sans quoi je ne pouvais pas continuer."

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge