Pages

samedi 10 juin 2017

LES 1000 FILMS DE MA VIE ; JUSQU'AU BOUT DU RÊVE DE PHIL ALDEN ROBINSON

JUSQU'AU BOUT DU RÊVE (Field of Dreams) de Phil Alden Robinson est un film d'Aventure Fantastique Américain sorti en 1989.

Synopsis :  Ray Kinsella, un citadin, s'installe dans l'Iowa avec sa femme et sa fille, afin d'y devenir fermier. Alors qu'il inspecte ses plantations de maïs, une voix d'origine mystérieuse lui murmure : "Si tu le construis, il viendra". Comme les jours passent, Ray a des visions d'un terrain de base-ball. Alors qu'il n'a jamais été un amateur de ce sport (contrairement à son père, qui en était passionné), il fait bâtir ce terrain en plein milieu de ses champs. Un soir, y apparaît Shoeless Joe, un célèbre joueur de base-ball mort depuis des années, avec lequel Ray échange quelques balles et discute. D'autres célébrités d'outre-tombe viennent se dégourdir les jambes chez l'agriculteur, tandis que les voix mystérieuses continuent de lui adresser des messages énigmatiques. Ceux-ci mènent Ray sur deux pistes : celle de l'écrivain Terence Mann, un auteur libéral, qui défendit des idées progressistes au cours des années 1960 et vit désormais en reclus à Boston ; et Archibald "Moonlight" Graham, un joueur de base-ball méconnu, qui n'a eu qu'une seule fois l'occasion de fouler le terrain d'un match important...

Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"

Il y a des films comme ça , qui laisse une empreinte dans vos souvenirs, c'est le cas de ce film, gros succès aux States plus de 150 Millions de Dollars de recettes (et pour 1989 c'était beaucoup) et même nominé parmi les 5 Meilleurs Films de l'année aux Oscar 1990.

Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"

Or si il a été un gros succès outre-atlantique, en France il est passé pratiquement inaperçu, pour la raison première est que cela a été présenté comme un film sur le Base-Ball, or même si c'est le centre du film, c'est plus qu'un simple film de sports et d'ailleurs beaucoup moins que Duo à Trois qu'avait tourné Kevin Costner un an auparavant. Je me rappelle d'avoir cherché une petite salle sur les Champs-Elysées loin de mon quartier habituel.


Le film est tiré d'une histoire vraie relaté dans le livre de Shoeless Joe" de W.P Kinsella, le roman parlait d'un écrivain J.D Salinger mais celui-ci refusa qu'on le représente dans le film, et le scénariste du refaire le personnage de cet écrivain qui va s'appeler Terence Mann et sera joué par l'excellent James Earl Jones.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

Les deux joueurs de base-ball ont réellement existé, il s'agit de Joe Jackson joué par Ray Liotta un an avant Les Affranchis et Archibal Moonlight Graham joué par l'icône Burtt Lancaster dont ce sera le dernier rôle au cinéma, c'est dire une des raisons de revoir le film.

Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"

Le film a été tourné dans la ville de Boston (ce qui permettra pour les plus prompts de voir dans les gradins des matchs de base-ball, deux jeunes acteurs bostoniens Matt Damon et son compère Ben Affleck, qui avaient fait auparavant qu'une petite apparition dans un film chacun.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

C'est un film très américain, sur les valeurs, l'amitié, l'amour du drapeau et de la nation, de la famille avec beaucoup de bon sentiments, mais c'est une bonne habitude dans les films américains cher aux maîtres du genre.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

Je préfère les films sur le base-ball souvenir du passage chez les scouts, que ceux sur le Football Américain trop physique à mon goût, plus de classe dans le premier, c'est pourquoi un film sur le base-ball ne m'ennuyait pas d'allez le voir.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

Le film parle d'une génération qui suit mai 68, le boulot qui commence à s'étioler, les crédits de la maison qu'on ne peut pas rembourser, mais avec toujours le courage américain de faire face à la première difficulté avec une évolution de la société américaine encore loin de l'hypnose qui a pris uen partie des américains avec Trump, il serait intéressant de voir ces personnages dans l'univers du pays qui a voté Trump aujourd'hui.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

C'est aussi un film sur la pardon cher aux américains, on a le droit à une erreur et on peut revenir sur le devant de la scène même provisoirement , même si là il s'agit de corruption, délit très mal vu par le peuple américain , mais on peut pardonner tant soit peu.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

C'est aussi un film sur la famille, de s'avoir se parler , s'écouter avant que la mort nous sépare sans chercher à savoir les raisons ce que va faire Ray Kinsella en écoutant les conseils éclairés et philosophiques d'Archibal Graham (Burt Lancaster) ancien joueur déchu du Base-Ball et de Terrence Man (James Earl Jones) écrivain maudit et non édité , et il va pouvoir parlez à son père Chausettes Joe Jackson (Ray Liotta que je découvrais) en tous ca essayer, et je suis bien placé pour savoir que parlez à sa famille ce n'est pas évident, les tiroirs du monde entier sont remplis de secrets de famille, souvent anodin mais remplis d'incompréhension.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

Ce mélange d'Américan Way of Life, de fantastique (car faire revenir des joueurs morts c'est du fantastique) dans la lignée de la Ligne Verte, une belle histoire de famille chez les Kinsella, ces joueurs avec leur humour d'un autre temps, et ces scènes avec James Earl Jones et Burt Lancaster complètement magique m'on fait craquer pour le film à l'époque. Et même 28 ans plus tard, la magie est toujours là.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

Et la fin avec ses voitures qui allongent les lumières de leurs phares au lointain pour venir enfin assister au match que veut Ray Kinsella, cela met la larme à l'oeil, c'est peut-être simplet mais sa marche.

Kevin Costner est parfait dans son rôle de père qui a ses convictions, Ray Liotta avec ses yeux magiques qui vont le suivre, et le dernier film de Burt Lancaster que demander de plus.

Photo : FIELD OF DREAMS (JUSQU\'AU BOUT DU REVE)

A part Burt Lancaster, le film a été également le dernier de l'actrice Anne Seymour.

On retrouve dans le rôle du jeune Archie Graham l'acteur Jack Whaley qu'on a pu voir en sosie imposteur de d'Oswald dans JFK d'Oliver Srone, mais également dans The Doors, Pulp Fiction, 

Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"

Outre la nomination au Oscar pour Meilleur Film, le film a eu deux autres nominations pour la musique et le scénario adapté. Il a obtenu trois récompenses au Japon.

Dans la Bande Originale du film on peut entendre Beverly d'Angelo (Hair), The Lovin'Spoonful, Duke Ellington, The Allman Brothers Band et The Dobbie Brothers.

Pour ceux qui ont une oreille à l'écoute , et qui ont aimé Stand By Me, ou La Ligne Verte.

NOTE : 17.50

Résultat de recherche d'images pour "jusqu'au bout du reve"

DISTRIBUTION

Réalisation : Phil Andersen Robinson
Scénario : Phil Alden Robinson, d'après le livre Shoeless Joe, de W. P. Kinsella (en)
Musique : James Horner
Photographie : John Lindley
Montage : Ian Crafford
Décors : Dennis Gassner
Costumes : Linda M. Bass
Production : Brian E. Frankish, Charles Gordon (en), Lawrence Gordon et Lloyd Levin 

DISTRIBUTION




Kevin Costner

Kevin Costner
Rôle : Ray Kinsella

Amy Madigan

Amy Madigan
Rôle : Anni Kinsella

Ray Liotta

Ray Liotta
Rôle : Shoeless Joe Jackson

Burt Lancaster

Burt Lancaster
Rôle : Dr. Archibald

James Earl Jones

James Earl Jones
Rôle : Terence Man

Gaby Hoffmann

Gaby Hoffmann
Rôle : Karin Kinsella

Timothy Busfield

Timothy Busfield
Rôle : Mark

Dwier Brown

Dwier Brown
Rôle : John Kinsella

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge