Pages

vendredi 17 mars 2017

MON AVIS SUR CHACUN SA VIE DE CLAUDE LELOUC (Itinéraire d'un film raté)

CHACUN SA VIE de Claude Lelouch est un film chorale dramatique français.

SynopsisIls ne se connaissent pas, mais tous ont rendez-vous pour décider du sort d’un de leurs semblables.
Avant d’être juges, avocats ou jurés, ils sont d’abord des femmes et des hommes au tournant de leurs existences, avec leurs rêves et leurs secrets, leurs espoirs et leurs limites, tous sous un même soleil, chacun avec sa part d’ombre. 
Dans une jolie ville de province, le temps d’un festival de jazz, la vie va jongler avec les destins…


Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Chacun sa vie, comme le titre l'indique j'aurais du prendre le choix de vivre ma vie, au lieu d'allez voir ce film, mais j'espère (jusqu'à quand) que Lelouch fera de nouveau un bon film, après une période de disette , mais hélas cela ne s'arrange pas, Un + Une était mauvais mais là on atteint le début de la fin du fin.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Le film a été tourné à Beaune et dans la région , mais hélas à part quelques plans de vignes mais quand même avec une automobile qui pollue , la Bourgogne et sa jolie région est absente, mais ayant été à Beaune lors du Festival du Film Policier deux fois, on reconnaît quelques endroits symboliques de la ville (ou a été tourné des scènes de La Grande Vadrouille).

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Un hasard que Lelouch était tourné le film dans cette ville, délaissant sa Normandie habituel, non pas vraiment, car Lelouch habitué du Festival y a ouvert il y a deux ans, une Ecole du Cinéma (on est jamais aussi bien servi que par soi même), donc en utilisant ces jeunes apprentis comédiens comme figurant, pour pas cher assurément, profitant de faire son cours à ces 13 élèves en réalisant ce film.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Heureusement car Lelouch a réuni un gros casting de la plupart des jeunes ou vieillissant acteur du cinéma français.

Claude Lelouch est l'inventeur du film Chorale, en tous cas il en a profité jusqu'à l'exagération jusqu'à ce film, qui montre les limites de ce genre d'expérience.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Connu pour sa liberté et sa spontanéité dans tous ses films, sa méthode donne des fois de bonnes séquences de face à face, mais là c'est plutôt des séquences de fesse à fesses, tellement le film est plutôt vulgaire , avec ses histoires d'adultères, de tromperie, de prostitués le tout saupoudrer par la plus mauvaise idée du film (et pourtant il y en a) de donner le rôle d'un grand patron médecin d'un hôpital à Jean Marie Bigeard, passant  de chambre en chambre en planche roulante racontant ses blagues salaces qui a l'habitude de raconter, quel intérêt on se demande.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Mais le ridicule ne s'arrête pas là, vu que le but du film est de montrer que malgré le but de tout se rencontrer dans une scène en fin de film, lors d'un procès d'un des personnages du film, que chacun peut avoir une vie à défendre pas toujours en adéquation avec le fait d'âtre juge, avocat général, avocat de la Défense, jurés, témoins, coupables, flics de services ou journalistes.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Mais qu'est qui a pris à Lelouch de donner aussi peu de fond à ces personnages, un Darmon lavant le dos de son jeune amant en l'absence de sa femme, sortant nu totale face de la douche (il a pas 40 ans le Darmon), de voir un Johnny déjà bien fatigué jouant les sosies parfaits ou pas ,une Liane Foly et Nadia Farès chantant aussi faux que possible et sans rythme des chansons de jazz, dont celles de Michel Jonasz, remplaçant les chansons de Francis Lai. 

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Un Divorce pour tous , pour démontrer que le Mariage pour tous est une hérésie, un face à face entre une juge financière et un patron d'entreprise, entre indélicatesse et corruption, des musiques sur la place de la ville qui empêche d'entendre bien distinctement les dialogues du film, comme les personnages qui habite sur la place qui s'entendent plus.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Dix minutes de Concert de Johnny au début (cela meuble) et 3 minutes de concert de Kendji Girac, on se demande pourquoi car il n'a pas de rôle dans le film, sauf a en faire un effet marketing.

Sans oublier les performances incroyables de nullité de Marianne Denicourt, Chantal Ladesous, Mathilde Seignier ou de Michel Leeb.voir Dupont-Moretti se prendre pour un acteur dans le rôle d'un ......... juge bien sûr, et tout est avenant dans le film, avec des dialogues entre blague carambar et série du Web, tout est d'une faiblesse impossible à suivre et cela dure 113 minutes quand même.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Sans compter un cadrage et une réalisation pour stagiaire d'une école de cinéma (ah oui peut-être) ,une prise de son dans le lointain comme si la perche se tournait dans l'autre sens de l'action, 

Un film monotone ou on s'enfuit et on s'ennuie dès les 5 premières minutes et on se demande pourquoi Lelouch continue de s'échiner et de pas profiter de sa retraite et de sa maison en Normandie.

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

Seule Béatrice Dalle est a sauver dans le film, ou dans une scène jouant une vieille pute qui part à la retraire elle bouffe l'écran comme la grande actrice qu'elle encore.

Finalement Chacun sa vie c'est l'Itinéraire d'un film raté.

NOTE : 4.30

Résultat de recherche d'images pour "chacun sa vie film"

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Claude Lelouch
Scénario : Claude Lelouch
Dialogue : Valérie Perrin, Grégoire Lacroix, Pierre Uytterhoeven, Claude Lelouch 
Musique : Franias Lai, Dimitri Naiditch, Laurent Couson
Paroles Chansons ; Grégoire Lacroix 
Production ; Samuel et Victor Hadida Claude Lelouch et Jean PauL de Vidas 
Mixage : Christophe Vingtrinier
Son : Harald Maury
Scripte ; Marion Pin
Costumes  Christel Birot
1er Assistant Réalisateir  Michael Pierrard
Directeur de Production : Remi Bergmn
Décors : Bernard Warnas
Montage : Stéphane Mazalaigue
Photographie ; Robert Alazraki
Etalonneur : Richard Deusy
Maquillage : Sophie Landry
Coiffure  Cédric Kerguillec
Montage Son : Jean Gargonne et Jean Noel Yven  

DISTRIBUTION

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge