Pages

lundi 10 avril 2017

NOUVELLE REFORME POUR LES CINEMAS CLASSES ART ET ESSAI

Du nouveau pour l'art et essai en France ! Frédérique Bredin, Présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée déclare dans un communiqué que "55 ans après sa création, il était important de donner un nouvel élan à l’art et essai. Cette réforme va simplifier, moderniser, et renforcer considérablement le soutien à ces salles".
Selon le communiqué, la réforme va :
  • Renforcer les critères d’accès au classement afin d’inciter les exploitants à diffuser, accompagner, éditorialiser davantage des films recommandés "art et essai" ;
  • Mieux soutenir les exploitants en valorisant financièrement les labels "Jeune Public", "Patrimoine et répertoire", "Recherche et découverte" qui distinguent leur programmation spécifique, et aider ceux qui s’engagent envers le court métrage et les films de découverte ;
  • Simplifier la procédure de classement des salles en l’attribuant désormais pour deux ans et non plus pour une seule année ;
  • Donner plus de visibilité de programmation aux exploitants par la recommandation des films "art et essai" avant même leurs sorties (et non après, comme c’est le cas aujourd’hui) ;
  • Renforcer le soutien aux cinémas de petite taille (de un à trois écrans) qui assurent la présence de ces salles "art et essai" sur tout le territoire.
Grâce à cette réforme, le soutien financier du CNC à l'art et essai va augmenter de 1,5 millions d'euros par an (+ 10%), dont 1 M € dès 2017.
Le communiqué rappelle qu'en France, une salle sur deux est classée art et essai. Elles programment dans les petites villes, les villes moyennes, agglomérations ou dans les zones rurales, des films d’auteurs, des films fragiles ou peu diffusés, et d’organiser des animations autour de ces œuvres.



Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge