Pages

mardi 4 avril 2017

BOX OFFICE US DU DIMANCHE 02 AVRIL 2017

Et une nouvelle franchise qui débarque dans le domaine de l'animation familiale américaine (on peut aussi "animation" tout court). Baby Boss vient de démarrer directement à la première place du box-office américain avec un premier week-end à 49 millions de dollars. Le nouveau DreamWorks Animation démarre ainsi mieux que Kung Fu Panda 3 (41,2 millions) ou Trolls (46,5 millions), les deux dernières productions du studio. Le film a déjà rapporté 108 millions sur toute la planète et remboursera aisément son budget estimé à 125 millions. Certes, on est loin des chiffres vertigineux des productions lllumination, Pixar et Disney qui démarrent systématiquement à plus de 100 millions, mais DreamWorks Animation continue de montrer son savoir-faire. Surtout en matière de marketing, en fait, puisqu'au terme d'une campagne de publicité tonitruante menée par le populaire Alec Baldwin (qui double le "bébé boss" du titre en VO), DreamWorks a intelligemment placé l'ultime trailer du film avant les projections de La Belle et la Bête, surfant sur le tsunami du démarrage du dernier Disney.
Baby Boss envoie donc La Belle et la Bête à la deuxième place, quinze jours après sa sortie. Mais le nouveau remake en live action d'un classique Disney, en rapportant 47,5 millions ce week-end, a amassé 395,4 millions aux Etats-Unis pour un total mondial de 876,2 millions. Il s'agit du plus gros hit de 2017 pour l'instant (aux USA et dans le reste du monde), et le film sera sans doute le premier milliardaire de l'année en dollars.
Autre nouveauté d'importance, Ghost in the Shell ne démarre pourtant qu'à la troisième place avec un premier week-end à 19 millions de dollars. On est loin de Lucy, précédent film d'action porté par Scarlett Johansson qui démarrait à 43,8 millions en juillet 2014 et finissait par être le plus gros hit du cinéma français dans le monde. Ambitieux film de science-fiction cyberpunk adapté du manga de Masamune Shirow, Ghost in the Shell pourrait mieux se débrouiller hors des frontières américaines où il a déjà rapporté 40 millions.
Pour son deuxième week-end, Power Rangers chute assez lourdement : 14,5 millions de dollars récoltés, soit une baisse de 64% par rapport à son bon démarrage de la semaine dernière. Au total, Power Rangers version 2017 a gagné 65 millions aux Etats-Unis et 32 millions dans le reste du monde.
Enfin, Kong : Skull Island est cinquième en rapportant 8,8 millions pour son quatrième week-end. Le retour de King Kong a rapporté 147,8 millions aux Etats-Unis (cinquième plus gros succès de l'année pour l'instant), pour un total mondial de 477,3 millions (troisième plus gros carton de l'année). C'est lègèrement moins bien que Godzilla en 2014 (qui rapportait 200 millions aux USA pour un total mondial de 529 millions en fin de carrière) mais c'est un succès, même si le film ne parviendra pas en fin de compte à rembourser son budget costaud (185 millions) sur le sol américain.
Box-office US du 30 mars au 2 avril 2017 :
1) Baby Boss
2) La Belle et la Bête
3) Ghost in the Shell
4) Power Rangers

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge