Pages

samedi 12 août 2017

TIM MILLER (DEADPOOL) VA ADAPTER LE ROMAN NEUROMANCIEN DE WILLIAM GIBSON

Deadline nous apprend une bonne nouvelle : Simon Kinberg va produire au sein de la 20th Century Fox l'adaptation cinéma de Neuromancien, qui sera réalisée par Tim Miller, dont le premier film était un certain Deadpool l'an dernier. Depuis, Miller cherchait sa prochaine réalisation après s'être fait écarter de Deadpool 2 à la suite d'un "différent artistique" avec Ryan Reynolds (il semblerait que Miller voulait une suite plus stylisée et Reynolds voulait plus de blagues). Jusqu'ici, c'était Vincenzo Natali qui devait adapter Neuromancien sur grand écran : mais le réalisateur du génial Cube s'est perdu dans les nanars (Splice) et a dû se refaire une santé sur petit écran (il a beaucoup tourné pour Westworld). Joseph Kahn (TorqueDetention), et Chuck Russell (The Mask) s'y sont aussi essayé sans succès. Miller est actuellement au travail avec James Cameron pour ressusciter la franchise Terminator chez Paramount/Skydance (le tournage pourrait commencer au printemps 2018), et pourrait s'attaquer à Neuromancien ensuite.


Ce roman de William Gibson, écrit au son de l'album Darkness on the Edge of Town de Springsteen, est paru en 1984 (l'année de Terminator) et a fondé le genre cyberpunk pour de bon. L'histoire de Case, un pirate informatique qui connecte directement son cerveau à son ordinateur pour pénétrer la "Matrice", a connu un énorme succès et des tonnes d'imitations. Si le roman de Gibson n'était pas sans précédents (Sur l'onde de choc de John Brunner, et toute l'oeuvre de Philip K. Dick en général), son ton noir et désespéré, sa vision d'un futur proche, crade et réaliste a changé le visage de la science-fiction littéraire pour de bon.
Le livre a été suivi de deux autres romans dans le même univers (Comte Zéro et Mona Lisa s'éclate.) plus trois nouvelles dont deux ont déjà été adaptées au cinéma : Johnny Mnemonic (1995) avec Keanu Reeves et New Rose Hôtel en 1998 par Abel Ferrara avec Christopher Walken, Willem Dafoe et Asia Argento. Si du point de vue prospectif le roman paraît à la fois visionnaire et déjà dépassé (nous vivons désormais dans un monde cyberpunk avec nos réseaux sociaux et nos vies hyper connectées), Neuromancien pourrait surtout profiter du revival années 80 dans la pop culture et dans les grosses productions hollywoodiennes comme Ready Player One et Stranger Things, au hasard.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge