Pages

vendredi 21 juillet 2017

TOUT LE MONDE S'AIME : CHRISTOPHER NOLAN vs NETFLIX


Ne vous attendez pas à voir un film original de Christopher Nolan de sitôt sur Netflix. En effet, le réalisateur de Dunkerque, n’a pas de choses très agréables à dire à propos du service streaming qui, en plus de ses séries, propose désormais des films originaux.
Nolan a toujours été un fervent défenseur de l’expérience du cinéma dans les salles et Netflix va à l’encontre de ses principes. Il y a quelques années, la majorité des studios voulaient passer au numérique et avec d’autres réalisateurs (Steven Spielberg, Quentin Tarantino ou encore Edgar Wright), il s’est battu pour pouvoir continuer à filmer sur pellicule. 
Le fait que Nolan ne soit pas fan du modèle Netflix n’est donc pas une surprise. Pourtant, le géant du streaming a offert quelques films très intéressant qui ont attirés l’attention comme Beasts of No Nation et s’est posé en concurrent sérieux par rapport à d’autres films de cinéma. Netflix refuse cependant de sortir leurs films en salles avant parce qu’ils sont d’abord faits pour les abonnés. Certains cinéphiles avaient d’ailleurs critiqué la présence de Okja au Festival de Cannes parce que le film ne passe pas au cinéma.


Dans une interview à Indiewire, Nolan s’est lâché sur Netflix et partage son mécontentement par rapport à leurs méthodes : “Netflix a une aversion bizarre à ne pas soutenir les films dans les salles. Ils ont cette politique idiote que tout doit sortir simultanément en streaming et en salles ce qui est un modèle intenable pour les cinémas. Ils ne sont même pas dans le jeu et je pense qu’ils passent à côté d’une opportunité énorme.”
Mais Nolan n’est pas contre tous les services streaming puisqu’il salue la façon de faire d’Amazon qui garde une fenêtre d’au moins 90 jours avant de mettre leur films originaux sur leur plateforme. Ce fut le cas avec Manchester by the Sea qui a eu un beau succès dans les salles et a gagné deux Oscars.
Pour le réalisateur, les méthodes de Netflix sont sans intérêt. Il continue : “Je pense que l’investissement que Netflix met dans des cinéastes et des projets intéressants serait plus admirable s’ils n’étaient pas utilisé comme moyen bizarre d’exploitation contre les cinémas. C’est sans intérêt. Je ne comprends pas.”
 Cependant, nous vivons à l’air digitale et il faut bien vivre avec son temps. La façon de consommer des films a changé.
Dunkerque, le nouveau film de Nolan est actuellement dans les salles de cinéma. 

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge