Pages

dimanche 30 juillet 2017

BIENTÔT LA FIN DE LA 3D , EN TOUS CAS CELA Y RESSEMBLE (ENFIN)

Aux Etats-Unis, les salles IMAX arrêteront progressivement de diffuser des films en 3D. Le format ne semble pas prendre aussi bien que prévu dans les salles de cinéma. A l’époque de la sortie d’Avatar de James Cameron, tout le monde misait sur l'avenir de la 3D. L'intérêt semble fléchir huit ans plus tard, avec un marché qui se tourne davantage vers la 2D traditionnelle.
Au cours d’un entretien avec le Hollywood Reporter, le PDG d’IMAX Entertainment Greg Foster déclare : "La demande de films en 2D est en train de surpasser celle pour la 3D en Amérique du Nord". Par conséquent, Blade Runner 2049 sera le premier blockbuster à ne pas être diffusé en 3D par les cinémas IMAX outre-Atlantique.
Voilà qui semble acter la première forte manifestation du déclin de la 3D, car si d’autres circuits de salles s’alignent, Hollywood pourrait décider, même à contrecœur, d’abandonner le format. La 3D, tout comme l’image IMAX, fait partie des arguments développés par l’industrie cinématographique pour lutter contre le piratage et convaincre les spectateurs de retrouver le chemin des salles.
De nombreux cinémas qui ont dû s’équiper pour la 3D pourraient aussi ne pas céder et se réserver l’exclusivité de ce format en se spécialisant dans sa diffusion. Greg Foster déclare également que ses salles de cinéma réduiront le temps d’exposition de certains films à une seule semaine pour faire la part belle aux longs métrages tournés en IMAX, comme Dunkerque de Christopher Nolan.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge