Pages

vendredi 2 juin 2017

BOX OFFICE FRANCE DE LA SEMAINE DERNIERE : LES FILMS FRANCAIS AU FOND DU TROU

La Vengeance de Salazar, cinquième épisode de la saga Pirates des Caraïbes, démarre en tête du box-office hebdomadaire français. Il faut dire que Disney a assuré ses arrières : le blockbuster est proposé dans 835 salles, soit sa plus grosse combinaison depuis le lancement de la franchise en 2003. Il y a attiré 1 346 594 personnes, ce qui représente une bonne moyenne par copie de 1613 spectateurs par écran, et a largement éclipsé ses concurrents. Tous les films suivants démarrent en dessous des 200 000 entrées.
Au sein de la saga, il s’agit pourtant du deuxième "pire" début, tant les épisodes précédents ont cartonné. Le premier avait récolté 1,1 million de tickets dans 646 salles, puis ses suites, toutes sorties dans plus de 700 cinémas, entre 1,6 (Pirates des Caraïbes 4) et 2,7 millions (le n°3). Le plus gros carton au cumul est le deuxième film, Le Secret du Coffre maudit, qui a attiré 6,5 millions de spectateurs dans l’Hexagone en 2006. C’est aussi le plus gros succès de la franchise dans le monde : à l’époque, c’était même la première production Disney à franchir le milliard de dollars de recettes.
On retrouve ensuite des blockbusters américains, trois films français présentés dans le cadre du festival de Cannes et un film d’horreur à succès. Tous les longs métrages déjà sortis perdent entre 28% (Les Gardiens de la Galaxie 2) et 52% (Le Roi Arthur) de fréquentation par rapport à la semaine dernière, sauf Baby Boss, en neuvième position, qui gagne du public alors qu’il est à l’affiche depuis deux mois. Il cumule près de 3,7 millions de spectateurs, soit presque autant que Fast & Furious 8 (dixième).
Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur, relecture moderne des légendes arthuriennes, perd donc la tête et plus de la moitié de son public, se retrouvant à la deuxième place grâce à 174 620 billets écoulés dans 588 salles. En quinze jours, le film a franchi les 500 000 entrées, ce qui est mieux que la précédente réalisation de Guy RitchieAgents Très spéciaux : Code U.N.C.L.E., qui avait fini sa course à mi-chemin, mais cela reste loin derrière les 2 millions d’entrées enregistrées par les deux volets de Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr. et Jude Law.
Alien : Covenant termine le podium grâce à 147 416 billets supplémentaires vendus pour 611 écrans en troisième semaine, ce qui permet au film de Ridley Scott de franchir le million. Tous les épisodes précédents ont passé cette barre symbolique, sauf les spin-off Alien vs. Predator.
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 suit avec 146 121 spectateurs supplémentaires réunis dans 656 salles. En cinq semaines, le blockbuster Marvel frôle les 3 millions d’entrées.
Deux films français présentés à Cannes suivent. L’Amant double clôt le top 5 grâce à 119 431 tickets vendus pour 284 écrans. François Ozon avait fait mieux avec Jeune & Jolie, également porté par Marine Vacth en 2013, qui avait attiré 279 414 curieux en première semaine, puis 700 000 en tout. Ceci dit, le score de L’Amant double n’est pas calculé sur 7 jours, mais sur 5, car il est sorti le jour de sa présentation sur la Croisette, vendredi dernier.
Rodin, avec Vincent Lindon, démarre à la sixième place avec 115 220 tickets écoulés dans 256 cinémas. C’est la dernière nouveauté à intégrer le top 120. Il est suivi de Get Out, le film d’horreur qui a cartonné aux Etats-Unis et s’apprête à franchir le million d’entrées en France.
Les Fantômes d'Ismaël, qui ouvrait le 70e festival de Cannes, perd la moitié de son public et passe en dessous des 100 000 entrées. En quinze jours, le drame d’Arnaud Desplechin a enregistré 259 351 entrées.








Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge