Pages

lundi 22 mai 2017

MON AVIS SUR BAISERS CACHES DE DIDIER BIVEL (Stop à l'Homophobie)

BAISERS CACHES de Didier Bivel est un TéléFilm Français qui a été diffusé dans le cadre de la Journée Mondiale contre l'Homophobie sur France 2 mercredi dernier.

Premier constat malgré que le film est été tourné en 2016 et diffusé dans plusieurs pays limitrophes, il a fallu attendre cette journée pour qu'on le passe en France, ce qui confirme qu'il y a qu'une seule fenêtre en France pour parler du sujet ce qui est plus que dommage.

Résultat de recherche d'images pour "BAISER CACHES"

SynopsisNouveau venu au lycée, Nathan, 16 ans, vit seul avec son père policier, Stéphane. Leurs rapports sont complices. Nathan est invité à une soirée où il flashe sur un garçon de sa classe. Ils se retrouvent à l’abri des regards et s’embrassent.
Mais quelqu’un les observe en cachette et publie la photo de leur baiser sur facebook : la rumeur se répand sur le net et provoque le scandale au lycée et dans les familles. Stéphane découvre l’homosexualité de son fils. Il est choqué et se détourne de Nathan. 
Au lycée, les élèves harcèlent Nathan et s’interrogent sur l’identité de l’autre garçon. Nathan, amoureux, refuse de révéler l’identité de son amoureux et fait front contre les moqueries et le violence. Pourra-t-il compter sur son père ? Et sur celui qu’il aime ?

Résultat de recherche d'images pour "BAISER CACHES"Résultat de recherche d'images pour "BAISER CACHES"

Pour montrer que les choses ne changent pas, mais que le sujet est devenu commun,il y a 10 ans passait le film Juste une question d'amour avec Cyril Thévenin faisait plus de 8 millions de téléspectateurs, 10 ans après le même type de sujet ne fait plus que moins de 4 millions. La seule chose de positif est le fait que France 2 est diffusé ce Téléfilm, suivi d'un débat sur l'Homophobie au quotidien et l'excellent film Les Invisibles qui est la conséquence qu'on pensait d'un autre temps de persécution, sauf qu'aujourd'hui, les évènements en Tchétchénie nous rappelle que l'histoire se répète.

Résultat de recherche d'images pour "BAISER CACHES"Résultat de recherche d'images pour "BAISER CACHES"

Du coté négatif, au lendemain de cette journée, un soi-disant humoriste animateur star de C8, c'est permis des propos et des actes homophobes et délictueux , sans penser une seule seconde au personne qui peuvent souffrir de leur visibilité.

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Pour revenir sur ce téléfilm, on va le comparer à Juste une Question d'Amour, bien en deçà , mais qui a le mérite d'exister, et avec peut-être ou pas d'allez chercher une star de l'écran pour attirer le public, ce qui peut être positif dans un sens, mais ici pas utile (Patrick Timsit).

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Le début du Téléfilm avec ce raccourci habituel au histoire plus complexe qu'il n'y parait me donnait un peu de méfiance avec un garçon qui vit avec son père , un père qui pense qu'il n'ai pas homophobe (tiens cela me rappelle un animateur de C8) parce que la foudre ne lui est pas tombé dessus, avec un jeune homme Nathan qui ne vit pas dans son coin son homosexualité, mais ne joue pas tambour et trompette quand même. Mais le père préfère son fils avec ses défauts (pour lui) que le quand dira-t-on , sauf que son fils va être mêlé à l'homophobie quotidienne avec cette photo qui va circuler sur les réseaux sociaux (Facebook en l'occurrence) et qui va devoir gérer les affres qui vont arriver à son fils parce que celui-ci à raison ne va pas se cacher et affronter ces persécuteurs. Comme les profils des jeunes ne sont pas très détaillé, on a l'impression que c'est de la connerie humaine de groupe, je ait comme les autres parce qu'il faut que je sauve ma peau, on le constate dans le regard de certains.

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Dans cette partie le jeune Bérenger Anceaux s'en sort bien au fur et à mesure de l'avancement de l'histoire

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Ce qu'on peut surtout constater , c'est l'inertie de l'administration des profs qui est irréaliste, qui préfère écouter les parents d'élèves que les élèves eux-même qui ont ce type de problème, c'est vraiment triste.

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Mais le film démarre vraiment, avec le personnage de Louis jeune homme de bonne famille, avec un père médecin qui a réussi et qui aime bien le montrer, qui lui aussi pense que avoir un fils gay ne peut tomber que chez les autres, va prendre très mal que son fils, son rejeton chéri puisse le tromper et dévier d'une route que lui a tracé son père , un Bruno Putzulu un peu cliché je trouve, mais la mère de Louis, jouée par Barbara Schultz est plus à l'écoute et l'actrice amène une douceur dans son approche avec son fils.

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Mais le plus complexe dans cette histoire, c'est Louis lui-même par crainte il a une relation timide mais qui fait plaisir à son père avec une jeune fille de son lycée, alors qu'il c'est lui-même qu'il est gay et ce depuis l'âge de 8 ans comme il le dit lui même.

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Mais Louis va être ambiguë jusqu'au bout, car le garçon de la photo que tout le monde recherche dans le lycée c'est lui, Louis n'assume pas non seulement qu'il est gay, mais aussi n'assume pas non plus que puisse le reconnaître et le fait savoir à Nathan a grand coup de poing dans la tête, comme je l'ai dit au départ pour faire comme les autres.

Bérenger Anceaux incarne Nathan dans Baisers Cachés aux côtés de Patrick TimsitRésultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Et c'est sur lui joué magnifiquement par le jeune Jules Houplain (vu dans des épisodes de Cassandre) qui amène sa fragilité, et qui va tenter de se suicider (cela me rappelle qu'un jeune récemment qui est est passé à l'acte sous l'indifférence générale) mais va être rejeter violemment par son père , une violence par l'ignorance ce qui est aussi douloureux. L'histoire va de finir comme cela , pas de drame effectif, mais une solitude et une vie à reconstruire pour Louis entre sa soeur, sa mère qui sera toujours là apparement et il espère Nathan.

Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"Résultat de recherche d'images pour "jules houplain"

Il est certain qu'il aura beaucoup plus de difficulté que Nathan a réintégré la société , et des Associations comme Le Refuge sont justement là pour cela.

Ce qui asse l'incroyable, c'est la révélation de Patrick Timsit pendant le débat où il confirmait que certains figurant qui pourtant participait à un film contre l'homophobie employait les mêmes termes que les personnages du film, c'est dire que le sujet est encore loin d'être résolu et pourtant dans un pays qu'on croyait libéré sur le sujet.

NOTE : 14.10

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Didier Bivel
Scénario  Jérôme Larcher
Musique : François-Eudes Chanfrault
Production ; Elizaeth Arnac
Production ; Lizalnd Films et France 2 
Durée : 90 minutes

DISTRIBUTION



Patrick Timsit

Patrick Timsit
Rôle : Stéphane

Bruno Putzulu

Bruno Putzulu
Rôle : Bruno

Barbara Schulz

Barbara Schulz
Rôle : Corinne

Catherine Jacob

Catherine Jacob
Rôle : Catherine




Jules Houplain : Louis
Bérenger Anceaux : Nathan
Lisa Kramarz ; Laura
Nicolas Carpentier : Tristan
Aaron Serfaty : Théo
Carole Richert ; Patricia
Selim Clayssen : Marc 
























LE SCENARIO PLUS COMPLET

Nathan, 16 ans, vit seul avec son père Stéphane, car sa mère est décédée. Celui-ci ignore que son fils est homosexuel. Peu après être arrivé dans son nouveau lycée en cours d'année, il est invité à une soirée où il est pris en photo en train d'embrasser Louis, un garçon de sa classe. Seul le visage de Nathan est reconnaissable sur la photo qui, diffusée sur Facebook, va provoquer un scandale au lycée. Victime de moqueries et d'agressions physiques par ses camarades, il refuse de dévoiler l'identité de l'autre garçon par amour. Stéphane, qui a également vu la photo, apprend ainsi que son fils est homosexuel. Paniqué et ne sachant pas comment réagir, il s'éloigne peu à peu de son fils et leur complicité se perd.
Au lycée, Nathan doit faire face à davantage de moqueries et de menaces, en dépit des efforts menés par son professeur d'anglais Tristan, qui s'efforce de gommer les préjugés qu'ont ses élèves sur l'homosexualité. Il demande à sa collègue Catherine, qui est lesbienne, de l'aider à convaincre le proviseur de faire intervenir une association de lutte contre l'homophobie, mais Catherine refuse, encore traumatisée par son passé.
A l'issue d'un cours de sport, Nathan est agressé par plusieurs de ses camarades, dont Louis, qui est en réalité le garçon qui a embrassé Nathan lors de la soirée. Louis, en couple avec Laura depuis un an, tente en effet depuis longtemps de lutter contre son orientation sexuelle qu'il cache à ses parents, son père Bruno manifestant clairement de l'hostilité à l'égard des homosexuels. Nathan s'enfuit du lycée et rentre chez lui où il est retrouvé par son père qui, horrifié de voir son fils avec le visage ensanglanté, comprend que ce dernier a plus que jamais besoin de lui. A partir de ce moment, Nathan et son père commencent à retrouver la relation qu'ils avaient auparavant. Nathan retourne au lycée et Catherine, en voyant son visage tuméfié, décide de ne plus se cacher et fait son coming-out au lycée, soutenant Tristan dans son initiative de lutte contre l'homophobie. Cependant, le proviseur craint la réaction des parents d'élèves, qui pourraient être hostiles à une telle action.
Les parents de Louis sont parmi ceux-là. Ils découvrent l'homosexualité de leur fils en consultant son ordinateur personnel et vont tout faire pour qu'il retourne dans le chemin qu'ils ont décidé pour lui. Ainsi, son père lui confisque son ordinateur et son téléphone et réprimande violemment son fils pour s'être laissé aller à ce qu'il considère être comme une déviance. Craignant de perdre l'amour de ses parents, Louis tente de leur faire croire que son baiser avec Nathan n'était qu'une provocation à l'encontre de ses parents. Ces derniers semblent enclins à le croire, mais lorsque Bruno récupère son téléphone pour que Louis puisse discuter avec Laura, il découvre qu'il a en réalité essayé à plusieurs reprises d'appeler Nathan, sans succès car ce dernier lui en veut de l'avoir agressé et de ne pas être capable de s'assumer. Désavoué par ses parents qui décident de purement l'ignorer, Louis fuit le domicile familial et revoit Laura une dernière fois avant de tenter de se suicider en se jetant du haut d'une usine désaffectée où les deux lycéens avaient pour habitude de se retrouver en cachette. Cependant, Nathan, qu'il a appelé avant, arrive avec son père juste à temps pour sauver Louis.
Stéphane décide d'accueillir Louis chez lui pour la nuit. Il lui prépare un lit dans le salon mais Louis, n'arrivant pas à dormir, se faufile dans la chambre de Nathan. Tous deux parlent de leur homosexualité et des conséquences que cela a eu pour eux, en particulier dans la vie de Louis. Les deux adolescents finissent par dormir ensemble. Stéphane le découvre en plein milieu de la nuit. Bien que prêt à accepter l'homosexualité de son fils, il est encore un peu perturbé et se rend chez sa collègue Patricia, ayant besoin de quelqu'un à qui parler. Alors qu'il s'apprête à partir, Patricia lui demande de rester et les deux collègues entament une liaison.
De retour chez lui, Stéphane discute avec Nathan et Louis et informe ce dernier qu'il a prévenu ses parents. Bruno vient récupérer son fils et l'enferme à nouveau dans sa chambre pour éviter qu'il ne tente à nouveau de se suicider, avant de partir à son travail en demandant à Corinne de ne pas lui parler. Cependant, Corinne se refuse à maltraiter davantage leur fils et force la porte de la chambre de Louis. Elle se rend ensuite au cabinet médical où travaille Bruno et lui annonce qu'elle le quitte, ne reconnaissant plus l'homme qu'elle aimait. Corinne emmène avec elle Louis et son petit frère Théo chez ses parents, d'où Louis appelle Laura pour lui annoncer la vérité et son amour pour Nathan. Louis revient toutefois quelques temps plus tard pour participer au tournoi de boxe pour lequel son père l'a entraîné. Son père, absent au début du tournoi, finit par venir assister au match de son fils, mais part juste avant la fin. Louis le rattrape et lui demande s'il n'est pas fier de son fils, mais Bruno part sans dire un mot. Stéphane retrouve alors Louis et lui dit que son père aura besoin de temps, tout comme il en fallu à Stéphane pour pleinement accepter qui était son fils.







Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge