Pages

vendredi 12 mai 2017

APRES EMMANUEL MACRON et DONALD TRUMP, VOTONS DWAYNE JOHNSON PRESIDENT

Il y a un peu moins d’un an, Dwayne Johnson avait partagé un article sur Instagram suggérant qu’il pourrait être un futur candidat aux présidentielles américaines. Jugeant le papier "intéressant" et "fun à lire",l'ex-catcheur devenu acteur avait expliqué que "la chose la plus importante en ce moment, c’est de trouver le leader le plus honnête possible pour construire l’avenir de notre pays." Puis il a reparlé quelques fois de cette idée par la suite, notamment avant la sortie de Vaiana l'hiver dernier, sans entrer dans les détails.

Interviewé par GQ dans le cadre de la sortie prochaine de Baywatch – Alerte à Malibu, l’acteur est revenu sur ce message qui avait fait pas mal de bruit sur la toile, et il en a profité pour expliquer plus précisément son rapport à la politique. "Depuis un an, on m’en parle de plus en plus. Les gens ont été réceptifs à cette idée et ça m’a poussé à m’interroger plus sérieusement sur cette question." Le journaliste lui a alors demandé clairement s’il comptait un jour se lancer dans la course à la Maison Blanche. "Oui, je crois que c’est une réelle possibilité. Je suis actuellement dans une position d’influence, ce qui fait que je fais très attention à ce que je dis. Je respecte énormément le processus de la vie politique, et pour l’instant, je ne veux pas m’engager officiellement auprès d’un parti. Je garde mes idées pour moi, pour quand je m’entraîne à 4h du matin à la salle de sport. Je crois que ça pourrait déplaire aux gens si j’évoquais mes opinions politiques. Et surtout, je ne veux pas influencer les décisions du public."

A première vue, donc, son engagement ne semble pas imminent. Dwayne Johnson justifie au passage le fait de ne pas s’être engagé auprès d’Hillary Clinton ni de Donald Trump lors de la dernière campagne, mais il ajoute tout de même qu’il regrette l’une des mesures phares du nouveau président américain. "Je suis complètement en désaccord avec cette idée de ‘Muslim ban’. Je crois en notre système de sécurité, mais pas en ce projet anti-immigration. Je crois en l’accueil, pas en l’exclusion. Notre pays a été bâti sur ce concept et il en tire sa force. Ce choix m’a paru très sec, pas réfléchi. Je sais bien que la majorité des Américains, si ce n’est tous les Américains, ressentent un besoin de protection, mais cette idéologie me gêne. Il ne faut pas prendre de décision à la va-vite, sinon le retour de bâton est énorme. En 24 heures à peine, on a vu la situation 
dégénérer."

Dwayne Johnson s'engagera-t-il prochainement en politique ?

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge