Pages

mardi 14 mars 2017

PRIX DES ECRANS CANADIENS 2017 :Surprise victoire de Xavier Dolan !!!

Déjà auréolé du Grand Prix au festival de Cannes et de trois prix César, Juste la fin du monde de Xavier Dolan a ajouté plusieurs autres récompenses à son impressionnante collection dont celles pour la Meilleur réalisation et pour le Meilleur film, lors du gala des prix Écrans canadiens, dimanche soir.

Les Québécois se sont démarqués dès le pré-gala hors d’ondes où Juste la fin du monde de Xavier Dolan a remporté quatre prix Écrans : Meilleurs maquillages (Maïna Militza et Denis Vidal); Meilleures images (André Turpin); Meilleure adaptation (Xavier Dolan); et Interprétation masculine dans un rôle de soutien (Vincent Cassel). La soirée était loin d’être finie pour cette adaptation de la pièce de Jean-Luc Lagarce.

Les artisans québécois derrière Race de Stephen Hopkins ont mis la main sur trois prix: Meilleurs effets visuels (Martin Lipmann, Cynthia Mourou, Benoit Touchette, Jonathan Piché-Delorme et Frédéric Breault); Meilleur montage sonore (Pierre-Jules Audet, Jérôme Décarie, Michelle Cloutier, Stan Sakell, Jean-François Sauvé, Mathieu Beaudin, François Senneville, Luc Raymond et Jean-Philippe St-Laurent); et Meilleur son d’ensemble (Claude La Haye, Luc Boudrias, Pierre-Jules Audet, Patrick Rioux, Nicolas Dallaire). L’acteur Stephen James, qui interprète Jesse Owens dans Race, a plus tard remporté le prix de l’interprétation masculine. En nomination dans huit catégories, Race a terminé la course avec ce quatrième prix.
Côté court, Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev remportait le Meilleur court métrage d’animation, Mutants d’Alexandre Dostie, celui du Meilleur court métrage dramatique, et Cette rivière de Katherena Vermette et Erika MacPherson, celui du Meilleur court métrage documentaire.

Le prix Écran d’or Cineplex 2016 a été attribué à la comédie de Jean-François Pouliot, Les 3 p’tits cochons 2, film ayant ramassé le plus de recettes d’un océan à l’autre. Pour sa part, Old Stone de Johnny Ma a remporté le prix du Meilleur premier long métrage.

Le biopic sur Chet Baker, Born to Be Blue de Robert Budreau, s’est illustré dans deux catégories : Meilleure musique originale (Todor Kobakov, Steve London et David Braid) et Meilleure chanson originale (Could Have Been de David Braid). Weirdos de Bruce McDonald s’est vu couronné du prix de l’Interprétation féminine dans un rôle de soutien (Molly Parker) et du Meilleur scénario (Daniel McIvor). Tatiana Maslany a mis la main sur le prix de l’Interprétation féminine dans un premier rôle pour The Other Half.

Le documentaire I Am the Blues de Daniel Cross a raflé deux prix : Meilleures images dans un long métrage documentaire (John Price) et Meilleur long métrage documentaire (Ted Rogers). Pour sa part, Giants of Africa de Dave De Carlo est reparti avec le prix du Meilleur montage dans un long métrage documentaire

Le plus récent long-métrage de Xavier Dolan, «Juste la fin du monde», a remporté quatre prix Écrans sur neuf nominations jusqu'à présent.

Comme promis, l’animateur a proposé un nouveau surnom aux prix Écrans canadiens, soit « STD » pour « screen, television, digital » (écran, télévision, numérique) : « Ce sera viral! Qui retournera à la maison avec un STD? », a-t-il lancé aux artistes en nomination. Rappelons qu’en anglais, STD correspond à ITS (infection transmise sexuellement). Afin de souligner le 150e anniversaire du Canada, l’humoriste a par la suite fait circuler une carte de souhaits.

Flanqué de Bruce Hill, Gilbert Rozon est venu chercher au nom de Juste pour rire le prix Icône de l’Académie : « Mon accent était si fort qu’on a cru d’abord que j’étais juif et que le festival s’appelait Jews For Laughs [Juifs pour rire]. »

Plus tard, Atom Egoyan est venu remettre un prix pour l’Ensemble de sa carrière à Christopher Plummer : « “Donnez-lui ce prix avant qu’il crève.” C’est vrai que je suis vieux, dangereusement vieux. Le premier mot que j’ai dit était en latin », a dit l’acteur, fier de faire un fou de lui-même depuis près de 70 ans, avant de conclure en français : « C’est le moment de gloire, mais ce n’est pas la fin, n’est-ce pas? J’espère. » L’actrice autochtone Tantoo Cardinal a ensuite reçu le prix Earle Grey. Dans un discours plein d’émotions, elle a salué les femmes qui l’ont inspirée.

Lauréats des prix Écrans canadiens 2017Meilleur film : Juste la fin du monde — Nancy Grant, Sylvain Corbeil, Xavier Dolan

Meilleure direction artistique : Emmanuel Fréchette — Two Lovers and a Bear

Meilleures images : André Turpin — Juste la fin du monde

Meilleurs costumes : Patricia McNeil — Nelly

Meilleure réalisation : Xavier Dolan — Juste la fin du monde

Meilleur montage : Richard Comeau — Two Lovers and a Bear

Meilleurs maquillages : Maïna Militza, Denis Vidal — Juste la fin du monde

Meilleure musique originale : Todor Kobakov, Steve London, David Braid — Born to be Blue

Meilleure chanson originale : David Braid — Born to be Blue — Could Have Been

Meilleur son d'ensemble : Claude La Haye, Luc Boudrias, Pierre-Jules Audet, Patrick Rioux, Nicolas Dallaire — Race

Meilleur montage sonore : Pierre-Jules Audet, Jérôme Décarie, Michelle Cloutier, Stan Sakell, Jean-François Sauvé, Mathieu Beaudin, François Senneville, Luc Raymond, Jean-Philippe St-Laurent — Race

Meilleurs effets visuels : Martin Lipmann, Cynthia Mourou, Benoit Touchette, Jonathan Piché-Delorme, Frédéric Breault — Race

Meilleure adaptation : Xavier Dolan — Juste la fin du monde

Meilleur scénario : Daniel MacIvor — Weirdos

Interprétation masculine dans un premier rôle : Stephan James — Race

Interprétation masculine dans un rôle de soutien : Vincent Cassel — Juste la fin du monde

Interprétation féminine dans un premier rôle : Tatiana Maslany — The Other Half

Interprétation féminine dans un rôle de soutien : Molly Parker — Weirdos

Meilleur long métrage documentaire Ted Rogers : I Am the Blues — Daniel Cross, Bob Moore, Mila Aung-Thwin, Bruce Cowley

Meilleures images dans un long métrage documentaire : John Price — I Am the Blues

Meilleur montage dans un long métrage documentaire : Dave De Carlo — Giants of Africa

Meilleur court métrage documentaire : This River — Katherena Vermette, Erika MacPherson, Alicia Smith, David Christensen

Meilleur court métrage dramatique : Mutants — Alexandre Dostie, Hany Ouichou, Gabrielle Tougas-Fréchette

Meilleur court métrage d'animation : Blind Vaysha — Theodore Ushev, Marc Bertrand

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge