Pages

dimanche 19 mars 2017

HISTOIRE DE LA CAMERA D'OR AU FESTIVAL DE CANNES

Cette année c'est le 70ème Festival de Cannes et à cette occasion je vais le tour des principales récompenses de ce Festival et dans faire mon TOP 20 dans le meilleur des Cas.

Pour ce premier article je vais parler de la Caméra d'Or, La Caméra d'Or est pas le type de films en général que je vais voir, donc difficile de juger de la qualité de ces films, certainement bons mais que je ne vais pas voir, donc pas surprenant que je n'ai vu que 10 films dans cette catégorie.

La Caméra d'Or est une récompense cinématographique remise depuis 1978 lors du Festival de Cannes pour encourager de jeunes artistes au talent prometteur en récompensant le Meilleur Premier Film.

La Caméra d'Or récompense le Meilleur Premier Long Métrage de toutes les sections du Festival (La Sélection Officielle,Compétition, Hors Compétition, Séances Spéciales ou Séances de Minuit, Un Certain Regard, La Quinzaine des Réalisateurs et la Semaine de la Critique.

Le Jury est composé de 7 à 8 personnes avec même des cinéphiles et des journalistes.

Il est l'une des seuls sections à recevoir un Trophée créé par le Bijoutier Chopard.

MON TOP 10 DES FILMS GAGNANT DE LA CAMERA D'OR

1 Les Bêtes du Sud Sauvage de Benh Zetlin
2 Divines de Houda Benyamina
3 Toto le Héros de Jaco Van Dormael
4 Mac de John Turturro
5 Stranger Than Paradise de Jim Jarmush
6 Mourir à 30 ans de Romain Goupil
7 Noir et Blanc de Claire Denis
8 Hunger de Steve McQueen
9 Party Girl de Claire Burger
10 Petit Arrangements avec les Morts de Pascale Ferran

PALMARES DE LA CAMERA D'OR 


1978 : Alambrista de Robert M.Young (SC) États-Unis

1979 : Nothern Lights de John Hanson-Rob Nilsson (SC) États-Unis

1980 : l’Histoire d’Adrien de Jean-Pierre Denis (SC) France

1981 : Desperado City de Vadim Glowna (QR) RFA

1982 : Mourir à trente ans de Romain Goupil (SC) France

1983 : La Princesse de Pal Erdöss (SC) Hongrie

1984 : Stranger Than Paradise de Jim Jarmusch (QR) États-Unis

1985 : Oriana de Fina Torres (UCR) Vénézuéla

1986 : Noir et Blanc de Claire Devers (PCF) France

1987 : Robinsonade de Nana Djordjadze (UCR) URSS

1988 : Salaam Bombay de Mira Nair (QR) Inde/France

1989 : Mon XXEsiècle d’Ildiko Enyedi (UCR) Hongrie

          - Mention spéciale à Piravi de Shaji Karun (UCR) Inde

          - Mention spéciale à Wallers Letzter Gang de Christian Wagner, Allemagne

1990 : Bouge pas, meurs et ressuscite de Vitali Kanevski (UCR) URSS

          - Mention spéciale à Farendj de Sabine Prenczina

          - Mention spéciale à Cas Sluhu de Irena Pavlaskova (SC) Tchécoslovaquie

1991 : Toto, le héros de Jaco Van Dormael (QR) Belgique

          - Mention spéciale à Proof de Jocelyn Moorhouse (QR) Australie

          - Mention spéciale à Sam and Me de Deepa Mehta (SC) Canada

1992 : Mac de John Turturro (QR) États-Unis

1993 : L’Odeur de la papaye verte de Tran Anh Hung (UCR) France/Vietnam

          - Mention spéciale à Friends d’Elaine Proctor(Compétition) Afrique du Sud

1994 : Petits arrangements avec les morts de Pascale Ferran (QR) France

          - Mention spéciale à Les Silences du palais de Moufida Tlatli (QR) Tunisie

1995 : Le Ballon blanc de Jafar Panahi (QR) Iran

         - Mention spéciale à Denise Calls up de Hal Salwen (SC) Canada

1996 : Love Serenade de Shirley Barrett (UCR) Australie

1997 : Suzaku de Naomi Kawaze (QR) Japon

         - Mention spéciale à La Vie de Jésus de Bruno Dumont (QR) France

1998 : Slam de Marc Levin (QR) États-Unis

1999 : Le Trône de la mort de Murali Nair (UCR) Inde

2000 : Un temps pour l’ivresse des chevaux de Bahman Ghobadi (QR) Iran

          - Djomeh(ex-æquo) de Hassan Yektapanah (UCR) Iran

2001 : Atanarjuat, the Fast Runner de Zacharias Kunuk (UCR) Canada

2002 : Bord de mer de Julie Lopez-Curval (QR) France

          - Mention spéciale à Japón de Carlos Reygadas (QR) Mexique/Espagne

2003 : Reconstruction de Christoffer Boe (SC) Danemark

         - Mention spéciale à Osama de Sedigh Barmak (UCR) Afghanistan

2004 : Mon trésor de Keren Yedaya (SC) Israel

          - Mention spéciale à Passages de Yang Chao (UCR) Chine

          - Mention spéciale à Khab é talkh de Mohsen Amiryoussefi (UCR) Iran

2005 : Sulanga enu pinisa (La Terre abandonnée) de Vimukthi Jayasundara (UCR) Sri-Lanka

           - Me and You and Everyone we Know (ex-æquo) de Miranda July (SC) États-Unis

2006 : 12:08 à l’est de Bucarest de Corneliu Porumboiu (QR) Roumanie

2007 : Les Méduses d’Edgar Keret & Shira Geffen (SC), Israël

          - Mention spéciale à Control d’Anton Corbijn (QR) Pays Bas

2008 : Hunger de Steve McQueen (UCR) Grande Bretagne

          - Mention spéciale à Ils mourront tous sauf moi de Valeria Gaï Guermanika (SC) Russie

2009 : Samson & Delilah de Warwick Thornton (UCR) Australie

          - Mention spéciale à Ajami de Scandar Copti & Yaron Shan (QR) Israël

2010 : Año bisiesto de Michael ROWE (QR) Mexique

2011 : Las Acacias de Pablo Giorgelli (SC) Argentine

2012 : Les Bêtes du sud sauvage de Benh ZEITLIN (UCR) Etats-Unis

2013 : Ilo Ilo d’Anthony CHEN (QR) Singapour

2014 : Party Girl de Samuel THEIS, Claire BURGER, Marie AMACHOUKELI (UCR) France

2015 : La Tierra y la Sombra (La Terre et l'Ombre) de César Augusto ACEVEDO (SC) Colombie



 RÈGLEMENT DE LA CAMÉRA D'OR DE CETTE ANNÉE

La « Caméra d’Or 2017 - Festival de Cannes » est organisée par l’Association Française du Festival International du Film, sous le parrainage de la Fédération Nationale des Industries Techniques du Cinéma et de l’Audiovisuel et du Syndicat français de la Critique de Cinéma.


Article 1

Le prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes » a pour objet de révéler et de mettre en valeur un premier film présenté lors du Festival de Cannes et dont les qualités paraissent de nature à encourager son réalisateur à entreprendre un deuxième film.


Article 2

Par “premier film”, on entend ici le premier long métrage de cinéma (quelque soit le format dans lequel le film a été tourné), (fiction, documentaire ou animation), supérieur ou égal à 60 minutes d’un réalisateur n’ayant réalisé antérieurement aucun film supérieur ou égal à 60 minutes distribué en salles de cinéma. 
Tout réalisateur ayant antérieurement réalisé un long métrage de fin d’études ou un téléfilm, non distribué en salles, peut donc concourir au prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes ».

Une déclaration sur l’honneur certifiant qu’il présente au prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes » un “premier film” conforme à la définition ci-dessus sera exigée de chaque candidat.


Article 3

Pourront concourir au prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes » les premiers films (tels que définis à l’Article 2) présentés au Festival de Cannes en Sélection Officielle (Compétition, Hors Compétition, Un Certain Regard) ou dans une des sections parallèles : Semaine de la Critique ou Quinzaine des Réalisateurs.


Article 4

Le gagnant du prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes » sera désigné par un Jury de 6 membres : 
- un Président, 
- un réalisateur (issu de la SRF), 
- un directeur de la photographie (issu de l’AFC), 
- un critique cinématographique (issu du SFCC), 
- une personnalité ou un cinéphile français, 
- un représentant de la FICAM.

Ne peut faire partie du Jury toute personne intéressée de près ou de loin à l'un des premiers films en Compétition. 


Article 5

Pour la commodité des opérations, il est demandé aux différentes sections du Festival et de la manifestation de ne plus inscrire à leur programme les premiers films dans les cinq derniers jours du festival. Il leur est également demandé d’indiquer très clairement dans leur programme les premiers films qui réunissent les conditions pour être candidats au prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes » et de les souligner par un procédé typographique qui attire l’attention des membres du Jury.


Article 6

Le Jury délibère et statue sous sa responsabilité exclusive, sans que le Festival de Cannes ou les autres organisateurs puissent se voir impliqués de quelque façon que ce soit.


Article 7

Le Jury ne peut élire qu’un seul lauréat « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes ». En aucun cas, il ne peut y avoir de prix ex aequo. 
En cas d’égalité du nombre de voix pour deux films, le Président du Jury se verra attribuer une double voix.


Article 8

Le producteur du film primé et le lauréat s'engagent conjointement à utiliser pour la publicité du film le logo du prix « Caméra d'Or » (cf. la charte graphique sur www.festival-cannes.fr). 


Article 9

Le Président de l’Association Française du Festival International du Film a le pouvoir de régler tous les cas non prévus au règlement. Sa décision finale tranche tout litige, contestation ou ambiguïté qui pourrait survenir concernant le présent règlement et l’organisation du prix « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes ».


Article 10

Le présent règlement est édité en français et en anglais. En cas de contestation, seule la version française fera foi.


Article 11

La participation au concours de « Caméra d'Or 2017 - Festival de Cannes » implique l’adhésion pleine et entière au présent règlement.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge