Pages

jeudi 23 mars 2017

DES SACS A VOMIS DISTRIBUES AUX STATES A LA PROJECTION DE GRAVE

Grave semble faire une grande impression dans les pays anglo-saxons. Le Hollywood Reporter raconte que le cinéma Nuart Theatre de Los Angeles offre des sacs à vomi faits maison avant chaque projection du film de Julia Ducournau. Visiblement, suite aux scènes crues du long-métrage, certains spectateurs sont tombés dans les pommes et au moins un a rendu son déjeuner dans la salle.

"Un membre de l'équipe du Nuart a pris l'initiative de faire des sacs à vomi avec des lunch bags en papier. Quelle idée amusante", rigole le programmateur du cinéma. "Je me souviens que c'était déjà le cas avec quelques films d'horreur des années 70". On se souvient que lors de sa projection au Festival de Toronto, certaines personnes avaient déjà perdu connaissance. 

Grave raconte l'histoire de Justine, 16 ans. Dans sa famille, tout le monde est vétérinaire et végétarien. Dès son premier jour à l’école vétérinaire, Justine dévie radicalement des principes familiaux et mange de la viande. Les conséquences ne tardent pas et Justine révèle alors sa véritable nature.




Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge