Pages

vendredi 17 mars 2017

BOX OFFICE PREMIERE SEANCE A PARIS CE MERCREDI

Avec 1378 entrées sur 20 copies parisiennes, Chacun sa vie, de Claude Lelouch, s’impose en haut du podium de ces premières séances du 15 mars. Il s’agit d’un film choral comme les affectionne le réalisateur regroupant un casting monstre avec notamment Jean Dujardin, Johnny Hallyday, Christophe LambertAntoine Duléry ou encore Marianne Denicourt. C’est quand même un score largement moins élevé que son précédent long-métrage, Un + Une, une romance avec le même Dujardin et Elsa Zylberstein (2236 tickets vendus). En tout, le film avait attiré plus de 920 000 spectateurs.

En deuxième position arrive le tant attendu The Lost City of Z de James Gray. Après avoir vu maintes fois sa sortie repoussée, le film d’aventure attire 1306 curieux alors que le précédent projet du cinéaste américain sorti en 2013, The Immigrant, avait lui fait un peu plus avec 1486 entrées. The Lost City of Zest accompagné d’un  très bon retour presse louant l’aspect visuel et romanesque du film.

Petite surprise avec l’arrivée dans le top 3 de L’autre côté de l’espoir d’Ari Kaurismäki avec 878 places pour un total de 20 copies. C’est le grand retour du réalisateur finlandais avec plus de cinq ans d’absence derrière la caméra. Son dernier film, Le Havre, sorti en 2011, avait lui comptabilisé 1244 entrées lors de ses premières séances. Le long-métrage avait pour protagoniste principal Jean-Pierre Darroussin, acteur apprécié du public français, ce qui peut expliquer cet écart conséquent entre les deux films.

L’embarras du choix, comédie romantique avec Alexandra Lamy et Arnaud Ducret, réalise un démarrage tiède avec 741 spectateurs sur un ratio là aussi de 20 copies. À titre de comparaison, Retour chez ma mère du même auteur et également avec Alexandra Lamy avait explosé les compteurs l’an dernier avec 1963 tickets vendus (pour plus de 2 000 000 de spectateurs au final). Le tandem serait-il arrivé en bout de course ?

Enfin, c’est l’objet hype et cru Grave qui réalise un excellent score. Avec pas moins de 588 spectateurs pour seulement 10 copies, le premier film de Julia Decourneau revenant sur l’itinéraire d’une végétarienne devenant une cannibale à la suite d’un traumatisme s’offre un joli démarrage avec en moyenne 57 spectateurs par salles (pour Lost City of Z on est à 62). Au vu de la quasi-unanimité de la presse, à la fois nationale et internationale, il y a fort à parier qu’il ne s’agit seulement que du début.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge